Les actifs de santé naturels montrent leur potentiel contre les dommages cardio-pulmonaires dus à la pollution


17 juin 2024

Selon une revue systématique publiée dans le journal "PLOS ONE", les compléments alimentaires pourraient aider à combattre les effets cardiopulmonaires de la pollution atmosphérique. L'étude a examiné 4 681 dossiers, sélectionnant 18 études sur des compléments tels que l'huile de poisson, l'huile d'olive, et les vitamines C et E. Les résultats montrent des effets prometteurs contre les troubles pulmonaires. Par ailleurs, des suppléments comme le sulforaphane, la L-arginine, la n-acétylcystéine et les vitamines B ont également montré des bénéfices potentiels. Cette étude, qui nécessite d'être approfondie, ouvre des perspectives sur des stratégies préventives économiques contre la pollution. © 2024 Ilaghi et al